Promouvoir une politique d’habitat solidaire

Le SCoT répartit l’offre nouvelle de logement en recentrant le développement sur les villes et en modérant le développement des communes rurales. Il incite également à la diversification des logements et à la maitrise de la consommation d’espace, et encourage la création de quartiers de qualité.

Promouvoir un habitat durable et solidaire
Promouvoir un habitat durable et solidaire

Adapter l’offre de logements à la structuration urbaine du territoire

Le SCoT fait le choix d’organiser l’accueil de population en s’appuyant sur le niveau d’équipements et de services des communes et bassins de vie. Ainsi, il répartit l’offre nouvelle en fonction de l’armature urbaine du territoire :

  • Les villes-centres appuyées par les communes périurbaines renforcent leur attractivité résidentielle,
  • Les villes et bourg relais assurent le maintien d’un développement résidentiel permettant de répondre aux besoins d’emplois, d’équipements et de services de leur bassin de vie,
  • Les villages modèrent leur développement résidentiel, tout en assurant le renouvellement de la population et le maintien des équipements, commerces et services de proximité.

Maîtriser la consommation foncière et l’étalement urbain

Afin d’atteindre son objectif de réduction de la consommation foncière, le SCoT incite à construire des logements en priorité:

  • En réinvestissement du tissu bâti existant(densification de parcelles bâties ou libres, mobilisation de dents creuses ou parcelles résiduelles, division de parcelles bâties…),
  • En renouvellement urbain de parcelles déjà construites (démolition-reconstruction, reconversion de friches, réhabilitation de logements vacants, amélioration de logements inadaptés, changement de statut de résidences secondaires…),
  • Par le biais d’opérations urbaines plus compactes, afin d’assurer un usage économe de l’espace.

Promouvoir un urbanisme de projet et encourager les opérations de qualité

Le SCoT recommande aux collectivités de développer une vision d’urbanisme de projet, selon les critères suivants :

  • Programmation urbaine : assurer une gamme de logements diversifiée répondant aux besoins des ménages et une mixité des fonctions urbaines au sein du quartier nouveau (équipements publics, commerces de proximité, bureaux…)
  • Composition urbaine : garantir une bonne insertion urbaine et architecturale au sein du quartier existant,
  • Trame viaire : assurer le lien du quartier nouveau avec les autres quartiers et les voies existantes,
  • Espaces publics et paysagers: assurer la qualité du cadre de vie du nouveau quartier,
  • Environnement et écoconstruction: maîtriser les consommations énergétiques et les impacts environnementaux.

Diversifier l’offre de logements

Le SCoT se fixe comme objectif de permettre aux habitants actuels et futurs de trouver dans leur commune ou leur bassin de vie, un logement adapté à leurs besoins et à leurs capacités financières.

Pour cela, le SCoT incite à :

  • Adapter la programmation des logements aux besoins : locatif public pour les ménages modestes, logements étudiants, résidences pour personnes âgées ou handicapées, familles monoparentales…
  • Élargir la typologie des logements en développant des formes urbaines de type maisons groupées, habitat intermédiaire ou collectif, en complément de l’offre en maisons